Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • "Février à St Dominique"

     Partiels d’évaluation des classes de secondes :


    Du lundi 31 janvier au jeudi 3 février selon la répartition suivante.

      Lundi 31 janvier 2011 : 

    8h05 à 9h50 : MATHS 

    10h10 à 11h55 : EPS (évaluation) 

    13h30 à 15h30 : SVT

     Mardi 1 février 2011 : 

    8h05 à 11h55 : FRANCAIS

    13h30 à 15h30 : HISTOIRE / GEOGRAPHIE

     Mercredi 2 février 2011 : 

    8h05 à 9h55 : PHYSIQUE

    10h05 à 11h55 :LV1

      Jeudi 3 février 2011 :

    8h05 à 9h55 : LV2

    Reprise des cours à 10h05

     

     Jeudi 3 février:

           Dans le cadre de la promotion à la santé, intervention de la MGEL sur les dangers de l’alcool en TS de 10h00 à 12h00 et en TL de 13h30 à 15h30.

     

     Vendredi 4 Février au matin : 

    «  Les Clés de la Réussite  »

            Pour les terminales : la visite des différentes facs leur est proposée  (Campus    Sciences et technologies - Campus sport à Vandoeuvre / Campus Lettres et Sciences Humaines Boulevard Albert1er à Nancy et Campus Carnot - Ravinelle pour  Droit-Economie-Gestion )

     

     

     Mercredi 9 février :

          Dans le cadre des lycéens au cinéma (opération soutenue par le conseil régional de Lorraine), les 1ères et terminales se rendront de 8h30 à 11h00 au Caméo pour regarder le film « FREAKS ».


     Jeudi 17 février :

           Intervention MGEL( idem TS et TL) chez les TES de 13h30 à 15h30

     

    Vendredi 18 février : « Forum carrières »

          Pour les élèves de secondes de 17h00 à 19h00 et réunion en parallèle  avec leurs parents sur l’orientation en seconde à 18h00.

     

  • "Forum Post-Bac à St Do le 20 janvier 2011"

     

                                   Hier soir  au lycée a eu lieu le  traditionnel forum post-bac où élèves de premières et de terminales ont pu rencontrer différents intervenants. Au lieu d’être à la disposition des élèves qui venaient rencontrer les intervenants individuellement, plusieurs intervenants étaient  réunis dans chaque atelier et par petits groupes les élèves tournaient afin de découvrir les différentes orientations, filières, études qui leur permettraient d’accéder à l’école ou à long terme à la  profession désirée.

    "L'armée de l'air"

    DSC00104armées1.JPG

    "La marine nationale"

    DSC00123armmée2.JPG

    DSC00133arméees g.JPG

    "Les ARTS et la communication"

    DSC00129arts1.JPG

    DSC00111communication1.JPG

    "La Police et la gendarmerie"

    DSC00128police3.JPG

     

    DSC00108Gpolice1.JPG

     

    "Le commerce"

     

    DSC00126commerce1.JPG

    "La Programmation informatique"

    DSC00114info1.JPG

    "MGEL"

    DSC00115Mgel.JPG

    DSC00116hall1.JPG

    "LES BTS et CPGE"

    DSC00110btscpge1.JPG

     

    Les terminales de 17h à 18h ont eu droit à une assemblée générale qui présentait l’après-lycée  et le « casse-tête » du post-bac par le Directeur de l’ENSEM.

     

    DSC00100 ag1.JPG

    DSC00101 ag2.JPG

    DSC00102 ag3.JPG


     

  • Qui a été le roi? ou la reine? le jeudi 6 janvier au lycée St Dominique?

    J'aime la galette

     

    DSC00042A.JPG

    Savez-vous comment?

    DSC00045B.JPG


    Quand elle est bien faite


    DSC00051e.JPG

     

    Avec du beurre dedans


    DSC00056m.JPG

    Tralalala lalala lalère

     

    DSC00060X.JPG

    Tralalala lalala lala...

     

    DSC00062w.JPG

    DSC00064q.JPG

    DSC00058.JPG

    DSC00061j.JPG

    DSC00059v.JPG

    DSC00049d.JPG

    DSC00046c.JPG


  • Le journal "l'ECHO DE SAINT-DO" sort son premier numéro

     

    En voici quelques articles:

     

    "EDITO DU DIRECTEUR"

     

     

    FAIRE PART 

     

    … de naissance

     

    En cette période de  début d’année je salue la naissance d’un nouveau magazine au lycée dont la périodicité n’est pas encore fixée, quotidien, hebdomadaire, mensuel … ?

    Nous verrons bien et nous lirons avec intérêt les nouvelles qu’il diffusera aux élèves et enseignants du lycée.

     

    Je souhaite longue vie à ce « nouveau né » et je félicite ses parents en leur souhaitant aussi de bien l’éduquer pour qu’il réponde à leurs attentes et à celles de ses admirateurs, pardon de ses lecteurs.

     

    … et des activités au lycée

     

    Je remercie  en tout premier lieu le comité de rédaction pour son courage (ce n’est pas facile de créer un journal, même de lycée !) et sa disponibilité (ça prend du temps) et en second lieu les lecteurs pour l’accueil bienveillant qu’ils réserveront à ce journal.
    Ils y trouveront ce qu’ils y apporteront. Appel donc est lancé à tous pour alimenter le « canard » afin qu’on ait envie d’y goûter.

     

    Et je profite de l’occasion qui m’est offerte pour souhaiter une bonne année à chacun et chacune d’entre vous.

     

    MONSIEUR HUMBERT

     

     

    "L’édito des élèves"

     

    « Il était une fois… »

    Ainsi a commencé l’odyssée du journal du Lycée St-Dominique, plus communément connu sous le noble nom de St-Do. Alors que l’établissement était encore une fois destiné à de nombreuses nouvelles aventures et épreuves placées sous le signe de l’Education Nationale, nous nous sommes longuement interrogés sur le moyen de faire parvenir les nouvelles de cette épopée ludique à tous les participants, proches ou lointains, de la vie scolaire à St-Do. Et quoi de mieux, à cette noble fin, qu’un journal élaboré justement par les élèves, principaux personnages de notre histoire ? Le fruit de nos réflexions communes donna finalement naissance à « L’Echo de St-Do ».

    C’est avec tous nos vœux et promesses de connaissances nouvelles à acquérir durant cette nouvelle année que nous vous présentons votre nouveau journal.

                                                              

    Les rédacteurs de L’Echo de St Do

     

     

     "Jumelage avec Darmstadt"

     

    LEST - photo voyage 2nde jumelage Darmstadt 2010 (jan.2011) 001 e.jpg


    Comment a commencé le jumelage entre St-Dominique et l’Edith-Stein-Schule de Darmstadt il y a 32 ans ?

    Quelle période artistique a été particulièrement florissante à Nancy et Darmstadt ?

    Qu’est ce que le Mathildenhöhe ?

    Quel est la durée d’un cours en Allemagne ?

     

    Pour connaître les réponses adressez-vous aux élèves de 2nde qui sont partis du 17 au 24 Novembre 2010.

    Mme Ehrhart

     

     

    "Le goûter de Noël à St-Dominique"

    Goûter 1.JPG

     

                Comme chaque année au lycée de St-Do a eu lieu le traditionnel goûter de Noël et de fin d’année. Le 17 décembre dernier, en effet, était le dernier jour de l’année passée par les lycéens dans leur lycée (à travailler ?… pas sûr…). Précédée par la toute aussi traditionnelle messe de Noël à la cathédrale Sainte-Catherine, le goûter s’est déroulé pendant l’habituelle pause de 10h (inhabituellement rallongée de dix puis de quinze minutes par une Mère Noël enjouée – nous parlons bien sûr de notre chère Mme Aubry, parée de rouges et blanc pour l’occasion ! – sous l’œil quelque peu réprobateur et amusé des professeurs…). Au programme, la remise des prix du tournoi de Baby-foot de la semaine, la dévastation du buffet (concocté par les élèves du lycée) par des lycées visiblement affamés et assoiffés, les photos des nombreux (et jeunes !) pères et mères Noël du Lycée que l’on peut voir ci-contre, diverses batailles de boules de neige totalement improvisées qui auront découragé plus d’un élève à la panse gaiement remplie de sortir prendre l’air dans la cour blanchie, le tout sur fond de Il est né le Divin Enfant, Douce Nuit et divers autres chants populaires de la belle période de Décembre. Et bien sûr, le traditionnel et fondamental chant principal du goûter, assuré cette année sur Vive le Vent non pas par un courageux élève ou membre de l’équipe pédagogique mais bel et bien par l’assemblée au complet – avec force HE !, oublis de paroles et changements de rythmes, mais qu’importe ! – avec la promesse d’un chant solitaire pour l’Epiphanie. D’ici-là, espérons que les maux de ventre et autres indigestions dus à l’absorption excessive de gâteaux au chocolat, biscuits, bonbons, sodas et chocolats chauds (sous l’impulsion des nombreux « Goûte, goûte !) auront guéri pour se préparer à cette belle performance vocale et à la traditionnelle galette des Rois.

                C’est avec bonheur que nous vous souhaitons un joyeux Noël et nos meilleurs vœux pour la nouvelle année à venir !

     

    Chinois C.jpeg

                                                                                                  M.WOHL

     

    "Les lycéens au cinéma"

     

    « Lycéens et apprentis au cinéma » est une opération soutenue par le conseil régional de Lorraine, la direction des affaires culturelles de Lorraine, le rectorat et la direction régionale de l'agriculture.

    En 2009 c'est 4800 élèves qui ont pu y participer.

    Cette opération a pour objectif de sensibiliser et de former les lycéens au 7eme Art, notamment de faire évoluer leur regard sur le cinéma, de développer chez eux une approche critique de l'image et de leur donner la capacité de cerner les enjeux d'un film. A l'heure où les images envahissent largement le quotidien, « Lycéens et apprentis au cinéma » permet de donner aux élèves les moyens d'aiguiser leur jugement et d'affiner leur regard sur les films qu'ils connaissent ou des œuvres vers lesquelles ils ne se seraient a priori, pas tournés spontanément.

    Le dispositif propose, dans le cadre du temps scolaire la projection de trois films en version originale sous-titrée par classe et par an.

    Les décisions concernant les choix des films se font au niveau national (DRAC et Rectorat).

    Les choix des trois films cette année sont « Hiroshima mon amour », « Freaks » et « L'homme qui aimait les femmes ».

    « Hiroshima mon amour » d'Alain Resnais est intéressant à plusieurs points de vues :

    - Il traite d'une question politique : le monde aurait-il oublié le massacre nucléaire de 1945 ?

    Les nations continuent à produire des bombes.

    Et à travers un élément humain concret, il souligne la contradiction entre progrès et destruction.

    - Il évoque une question sociologique liée aux années 60 à travers le comportement libre de l'héroïne ;

    - Il nous baigne dans la littérature de Marguerite Duras qui a écrit le scénario dans son style très identifiable et qui donne une tonalité dramatico-poétique : « tu me tues, tu me fais du bien » ;

    - Il évoque la question esthétique dans l'architecture, le design des voitures, les vêtements, les accessoires ;

    - Du point de vue musical, c'est une recherche de Georges Delerue, très aboutie sur l'association des thèmes musicaux et visuels qui rythment le film ;

    - Du point de vue philosophique, le scénario nous amène à nous questionner sur la mémoire : Faut-il accepter la perte et l'oubli ? Comment assumer son passé et s'en libérer ? ;

    On peut facilement comprendre ce qui a motivé le choix de ce film, qui n'est cependant pas d'un accès facile et qui demande un travail de réflexion à postériori.

    Il constitue c'est certain un point d'ancrage dans l'histoire du cinéma.

     

    Cinema photo1.jpeg

     

    Le deuxième film programmé le vendredi 4 février 2010 est un classique incontournable de l'Histoire du cinéma. Au fil des ans, « Freaks » est passé du statut de film maudit à celui de film culte.

    Unique en son genre, Tod Browning donne la vedette à de véritables phénomènes recrutés dans le milieu forain. Fasciné par tout ce qui tient du spectacle et de la marge, il s'attache à la vie quotidienne dans les coulisses du cirque.

    A sa première projection en 1932, des spectateurs s'évanouissent, d'autres fuient la salle, le film sera alors modifié. Tod Browning, qui réalise Dracula en 1931 avec Bela Lugosi, aura quelques difficultés avec « Freaks » au moment du tournage et à la diffusion du film.

    Cette fable magnifique sur le corps et ses possibles pose la question du point de vue sur les corps singuliers. Découvrir ce film est une expérience riche et bouleversante.

     

    Cinema photo2 b.jpeg

     

     

    Le troisième film L'homme qui aimait les femmes de François Truffaut, 1977, était programmé le jeudi 7 avril 2010.

     

    « […] le cinéma m'a aidé à supporter la vie quand j'étais adolescent, donc il me plaisait en tant qu'évasion. Je fais comme cinéaste les films que j'ai vus à 13-14 ans, c'est à dire avec des personnages en faute, faibles, emmerdés, en état de clandestinité, toujours à l'écart des bandes...

    Dans mes premiers films je voulais convaincre. Je montrais des comportements dits « répréhensibles » avec la volonté de les faire accepter. Ensuite je me suis intéressé aux comportements exaltés, aux personnages animés par une idée fixe, toujours avec le désir de les faire aimer. » François Truffaut

    N.BACHMANN

     

     

    "Echo de la Pasto du lycée de Saint Do …"

                    Tout d’abord, bravo pour la belle et bonne initiative d’un « journal du Lycée » en espérant qu’elle s’inscrira dans la durée… Et puis finalement cela permet à tout un chacun de s’exprimer, la Pastorale ne voudrait pas manquer une telle occasion !

                    Le premier exemplaire de ce journal devrait paraître début Janvier 2011, voilà une occasion rêvée pour vous offrir des vœux de bonne année. En effet, quoi que l’on pense de l’opportunité d’échanger des vœux dans un contexte qui n’est pas toujours souriant –et de loin-, je ne me lasse décidemment pas, et ce, quelle que soit le moment de l’année, de souhaiter à chacune et à chacun le meilleur de ce qu’il(elle) souhaite pour lui-même et pour ceux qui lui sont proches.  Reste à savoir identifier ce que l’on souhaite pour soi même… Notre vocabulaire ne manque pas de mots pour dire « souhaiter » : vouloir, attendre, espérer, désirer, demander, aspirer à, guérir, réussir dans la vie –ce qui, au passage, n’est pas la même chose que réussir sa vie-.

    On peut, par exemple, (pris tout à fait au hasard…) attendre avec impatience l’arrivée du week-end pour faire une fête d’enfer le samedi soir, avec comme invité numéro 1, l’alcool … Histoire d’oublier pendant quelques heures un quotidien trop lourd, trop répétitif, et sans intérêt apparent… Quotidien, qui, qu’on le veuille ou non, vous rattrapera inéluctablement le lundi matin… Voilà que tout est à recommencer et que l’on a rien résolu…

    On peut aussi vouloir se gaver de télé, d’internet, de portable, de MP3, de console, histoire de s’étourdir, de ne pas être confronté au silence ou à soi-même… Ne croyez pas que c’est là l’apanage des jeunes, nous adultes, n’y échappons pas non plus à certains moment… Je ne suis donc pas en train de faire la morale, mais de relire des comportements qui sont parfois également les miens…

    On peut aimer avoir, consommer, posséder toujours plus de vêtements à la mode, toujours plus de gadgets à la pointe de la technique. On peut aimer s’étourdir d’activités multiples qui s’enchaînent sans arrêt, histoire de ne laisser aucun vide : le vide laissant parfois la place à l’angoisse… On peut souhaiter passer à la télé, être vedette d’une émission de téléréalité, histoire d’être connu, reconnu. N’oublions pas toutefois, que l’on y expose aussi sa propre fragilité…

    On peut aspirer à vivre de belles relations amicales et amoureuses qui s’inscrivent dans un partage et un échange mutuels des ressources de chacun. C’est une belle aspiration, elle pose toutefois la question : qu’est-ce-que j’ai à donner dans cette relation ? Et l’on revient à la première question : au fond, qu’est-ce que je veux vraiment ? Qu’est-ce qui pourrait me combler ?

    Je n’ai pas de réponse tranchée à cette question cruciale tout au plus quelques éléments de réponse que je vous transmets : ne pas avoir peur de plonger à l’intérieur de soi, de goûter le silence, de prendre conscience de ce que l’on est, de s’analyser, non pas pour se juger, se condamner, mais pour être pleinement conscient de ses qualités de ses richesses, de ce que l’on aime, de ce qui nous permet d’avancer, de ce qui, au contraire nous rebute, nous questionne, de notre histoire qui nous colle à la peau… Et tout cela, en acceptant de ne pas tout comprendre de nous même. C’est dans cette plongée tranquille que l’on devient acteur de sa vie, que l’on identifie et que l’on nomme ses désirs, que l’on s’engage d’avantage dans les relations qui nous tiennent à cœur, que l’on exerce pleinement sa vraie liberté de femme, d’homme… Le silence n’est pas vide, ni vide de sens, l’intériorité donne de l’épaisseur à nos vies, de la profondeur et de la justesse à nos relations.

    C’est dans cet esprit que je vous souhaite une très belle et bonne année 2011 ! Qu’elle soit vraiment pour vous ce que vous en attendez !

                                                                                                     Laurence de Kersabiec

    P.S : Ceux d’entre vous qui seraient tentés par une expérience de silence et d’intériorité (sans forcément que ce soit une expérience religieuse ou chrétienne de l’intériorité) mais simplement humaine, peuvent se faire connaître, par exemple en envoyant un mail sur le site de la pastorale du Lycée.


    Un GRAND MERCI aux élèves qui, dans le cadre de leur engagement en seconde, ont activement

    participé à l’élaboration de ce premier numéro :

     Laura Minery       Mathieu Thomas       Benjamin Ferry      

    Sarah Annab       Emma Lehalle       

    Et merci à ceux qui ont fourni les articles.


     

     

  • En janvier, au Lycée St Do

    Calendrier des temps forts et des manifestations

    Au Lycée St Dominique

    pour le mois de janvier

     

    Récapitulatif des dates des Partiels du  2ème Trimestre :

    2ndes : Du lundi 31 janvier au 4 février à 13h30

    1ères : Du  vendredi 21 janvier pour les 1ères S au jeudi 27 janvier à 13h30  Du lundi 24 janvier  pour les 1ères ES et L au jeudi 27 janvier 17h30

    Term :  Du lundi 24 janvier au jeudi 27 janvier 17h00 pour les TL /TS et au vendredi 29 janvier 13h05 pour les TES

     Réunion orientation post-bac :  

    Vendredi 14 janvier à 17h30 en P4

    Réunion post-bac pour l’ensemble des terminales S - ES – L

     Forum post-Bac 1ères et Term :

    Jeudi 20 janvier 2011 de 17h00 à 19h30 avec intervention d’un Directeur d’école supérieure.

     Le déroulement :

    Les élèves choisiront 2 ateliers et devront ensuite réaliser lors de l’heure suivante  de professeur principal  un panneau présentant un des deux ateliers auxquels ils auront participé et qui sera exposé lors de nos portes ouvertes.

    Les premières : 

    1er atelier de 17h00 à 17h30

    Petite pause de 17h30 à 17h45

    2ème atelier de 17h45 à 18h15

    Ils seront libres ensuite.

    Les terminales :

    Assemblée générale de 17h00 à 18h00 Pause avec la MGEL de 18h00 à 18h15

    1er atelier de 18h15 à 18h45

    2ème atelier de 18h45 à 19h15 

     

    Sorties Scolaires :

    Sortie des élèves de 1S et TS à Bure le 13 janvier 2011