Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • "Notre voyage en Chine" par Mme Wohl

    中文

    Pour la première fois depuis que le chinois est une option à Saint Dominique, un groupe de lycéens a fait un voyage en Chine.

     

    entrer des mots clefs

     Un périple de 15 jours pour découvrir la Chine sous divers aspects, voilà la merveilleuse aventure de nos lycéens inscrits en LV3 chinois à St Do.

    Nous, c'est-à-dire 14 lycéens inscrits en LV3 chinois à Saint Do,  accompagnés de notre professeur de chinois Wohl laoshi et de madame Bachmann professeur d’arts plastiques avons atterri le 19 octobre à Pékin. Nous avons passé 6 jours dans la capitale chinoise, très bien logés  sur le campus de l’institut des relations internationales (www.dfnew.com) juste en face du célèbre Palais d’été.  Bien que très occupés par  des cours de langue, et  des activités de découverte de la culture chinoise le matin ( calligraphie et peinture chinoise, danse, chants traditionnels, taiji) puis par les visites des principaux sites de la capitale l’après midi (la Cité interdite, la Place Tian An Men, le Palais d’été, le temple du Ciel, la Grande Muraille, les installations sportives des jeux Olympiques, le quartier des artistes , la vieille ville et ses hutong) nous avons pu échanger et communiquer avec de jeunes chinois du campus.

    Nous avons  ensuite pris le train de nuit pour rejoindre Wuhan dans la province du Hubei.  A Wuhan, nous avons été  répartis dans les familles de nos correspondants du lycée n°1 WEDZ (www.kfqyz.cn) Nous avons tous vécu des moments extraordinaires avec nos amis chinois. En faisant  l’expérience de la vie quotidienne des chinois de notre âge, de leur système scolaire, leurs loisirs et vie familiale.  Nous avons passé les journées ensemble, au lycée et en visites et le soir nous rentrions avec nos correspondants chinois.  Après 5 jours passés à Wuhan, nous avons repris le train pour  Hangzhou (www.hostelworld.com/hosteldetails.php/Hangzhou-West-Lake-Youth-House/Hangzhou/19042) où  nous sommes restés deux jours dans une charmante auberge de jeunesse près du lac de l’Ouest.  Puis retour par Shanghai.  Un voyage inoubliable qui nous a ouvert les yeux et le cœur. Les premiers liens d’une amitié entre nos deux lycées, nos deux pays.  

    Dominique, Camille, Brian, Juliette, Maxime, Audrey, Charline, Aimée, Amélie, Anne-Coralie, Louis, Vincent, Valentin et Louis

    Au nom de tous les jeunes qui apprennent le chinois à Saint Do je tiens à remercier  l’incroyable générosité  des parents d’élèves de Saint Do, qui ont su se mobiliser en moins d’un mois, pour permettre à 23 jeunes chinois du lycée N° 1 WEDZ de Wuhan de venir  passer 5 jours à Nancy début décembre.   M. Wohl

    Sur le campus de l’institut des relations internationales à Beijing  北京国际关系学院


     

    entrer des mots clefs

    故宫  Citée Interdite


    书法Calligraphie et peinture avec Zhang Laoshi.

    entrer des mots clefs


     

    On fait connaissance, on se présente. 


    entrer des mots clefs


    Séance de Tai ji quan 太极拳

     

    entrer des mots clefs


    Avec nos 中国朋友 amis chinois de Wuhan

    entrer des mots clefs



    Un groupe de braves 好汉sur la  Grande Muraille 长城

     

    entrer des mots clefs

    entrer des mots clefs

     

  • "Le Chinois à St Do: C'est quoi?"

     

    L’ENSEIGNEMENT DU CHINOIS A ST DOMINIQUE

    St Dominique中学校学习中文

     

    Depuis la rentrée 2005 le lycée Saint Dominique propose le chinois en 3e langue optionnelle, la langue la plus parlée aujourd’hui dans le monde, et la plus étudiée après l’anglais…En quelques années, elle est ainsi passée au niveau des effectifs de la 9e à la 5e place des langues vivantes enseignées dans le secondaire en France. Cet essor correspond à la prise en compte de :

    réalités démographiques : le chinois est la langue du 5e de l’humanité : utilisée dans un monde chinois (Chine continentale, Taiwan, Singapour) en voie d’intégration économique, c’est aussi celle d’une vaste diaspora présente dans le monde entier (en Asie du Sud-est elle constitue la 2e puissance financière). L’écriture chinoise est par ailleurs le vecteur culturel des pays qui, à travers son usage passé ou présent, ont été fortement marqués par la civilisation chinoise (Japon, Corée, Vietnam) ;

    réalités économiques : seconde économie de la planète, première puissance exportatrice mondiale depuis janvier 2010, la Chine est aussi le 4e acheteur mondial. Aucune activité des pays occidentaux n’échappe désormais à « l’effet Chine », soit la montée en puissance commerciale, technologique et financière de cette partie du monde.

    Apprendre le chinois offre donc :

    un intérêt culturel : c’est pouvoir accéder directement à une part du patrimoine culturel mondial d’une exceptionnelle richesse, ainsi qu’à la compréhension de la mentalité chinoise, si déroutante pour les Occidentaux ;

    un intérêt pédagogique : l’étude du chinois ne demande aucune disposition intellectuelle particulière, et permet de développer 3 formes de mémoire (visuelle, auditive et gestuelle). Dépourvu d’orthographe, et de ce que nous appelons « grammaire » (ni genre, ni nombre, pas de déclinaison ni de conjugaison) l’apprentissage du chinois – dont l’écriture a été simplifiée - n’exige qu’un travail régulier et de l’attention en cours ;

    un atout important dans une formation : des connaissances linguistiques et culturelles de base en chinois acquises au lycée, et combinées à une formation scientifique, technique, commerciale, juridique ou financière constituent aujourd’hui un « plus » considérable – et encore rare -  en terme d’accès à l’emploi.

    Le monde chinois est devenu la première destination des expatriés européens, tandis que le chinois est labellisé « langue stratégique » dans le système éducatif américain.

    Comment apprend-on le chinois ?

    Comme toute autre langue, à partir des programmes officiels, d’un choix de manuels et matériaux pédagogiques récents, adaptés à l’enseignement secondaire, des nouvelles technologies (qui en simplifient beaucoup l’étude) et des programmes d’échanges linguistiques (des dizaines d’établissements scolaires français  organisent des échanges d’élèves réguliers avec la Chine, Singapour et Taiwan),  C’est ainsi qu’un premier voyage en Chine dans le cadre d’un échange avec un lycée de Wuhan a été organisé avec succès en octobre 2009.  La région Lorraine est en partenariat avec la province du Hubei et c’est ce qui a justifié le choix d’un échange avec un lycée de Wuhan (capitale du Hubei).