Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Déco de Noël

              Voici quelques vues générales du lycée, joliment décoré pour Noël.

    Ph1.jpg

     

    Ph2.jpg

     

    Ph3.jpg

     

    Ph4.jpg

     

     

         Merci à Mme Des Robert, Melle Schemmel, Mme Aubry et Mme De Kersabiec.

  • Charade de Noël

    Mon premier n’est pas laid

    Mon second désigne une personne

    Mon troisième est la base du système binaire

    Mon quatrième est souvent sur moi une carotte

    Mon cinquième est un pronom personnel

    Mon tout est créé par les enfants l’hiver

     

    Offrez un accessoire qui me compose à l’infirmière.

  • Tombola Lycée

    Une petite tombola à St Do

    Venez-vous faire offrir des cadeaux à St Do

    Venez ramasser des lots à St Do !

     

     

    Avis à tous les lycéens de St Do !


    Lors du goûter de Noël, se tiendra une Tombola, organisée par le foyer. Les billets sont vendus au prix de 1€, ce qui servira à financer les lots. En espérant que la chance sera de votre côté, nous vous retrouverons tous au goûter de Noël autour d’un bon chocolat chaud !

    Soyez nombreux !

  • Charade de NOEL

    Mon premier n’est pas froid,

    Mon second peut précéder le sinus,

    Mon dernier est une note de musique,

     

    Mon tout est apprécié par la majorité des gourmands !


    Apportez votre réponse comme cadeau à votre professeur principal avant le lundi 10 décembre 2012 ...

  • Saint Do en Chine

         Le 20 octobre 2012 était marqué d’une allusion à un certain voyage sur le calendrier de dix élèves du lycée Saint-Dominique. En effet, après la première semaine de partiels de l’année et une dernière journée de cours, venait la récompense de mois de préparation – et de paperasses ! – avec le voyage tant attendu vers la Chine pour les classes sinophones de 1ère et Terminale à St-Do.

         Après près de dix heures de vol précédés d’un trajet d’une heure et demie en TGV jusqu’à l’aéroport de Charles De Gaulle de Paris, lui-même suivi d’une heure de bus de la gare à l’aéroport, nous foulions à peine le sol de l’aéroport de Beijing. Tandis que nous peinions à réaliser l’improbable, notre second avion vers Wuhan, lieu de destination premier grâce à notre jumelage, allait nous y aider. Le dimanche 21 octobre 2012 au soir (heure locale, soit six heures plus tard qu’en France), nous étions chaleureusement accueillis par nos correspondants respectifs. Le séjour à Wuhan se fit en immersion par le biais des familles d’accueil, dont la majorité laissa un souvenir impérissable et agréable dans l’esprit des élèves hébergés. Quatre jours plus tard, après la découverte de l’immense ville, nous quittions nos nouvelles familles avec un mélange de regret et d’excitation à l’idée de la suite du voyage, qui s’avérait de plus en plus prometteur après les merveilles de Wuhan, parmi lesquelles, la Tour de la Grue jaune, le Temple taoïste de Changchun, le parc du Yangtze…

         Après une longue nuit dans le train-couchette à destination de Pékin, la capitale se livrait de nouveau à notre regard. Enfin, nous allions l’explorer au-delà des murs de son aéroport !

         Accueillis dans une cité universitaire, la découverte fut fructueuse, étonnante, diverse. Depuis les balades dans des parcs somptueux tels que celui du Lac de l’Est à la visite d’une maison traditionnelle à quatre côtés, en passant par les incontournables lieux de la Cité Interdite, la Place Tian An Men et la Muraille de Chine, notre temps était également ponctué d’exercices plus… particuliers. Nos élèves se sont notamment essayés à l’art noble du Tai Chi Quan et à la peinture traditionnelle. Les succès étaient variables, et les points communs entre le Tai Chi et le tango ne nous ont jamais semblés si nombreux depuis ces jours.

         Après Pékin, la surprise était grande dans la « Venise de Chine ». Suzhou, ville en plein essor, s’offrait à nous après une seconde nuit en train-couchette. La ville de la soie nous livrait également son savoir-faire ainsi que de nouveaux monuments à l’architecture mémorable dont ceux visibles au sein des Jardins classiques, classés au Patrimoine mondial de l’Humanité de l’UNESCO. A la suite de ces deux brèves journées, nous prenions le train (très) rapide vers Shanghai, dernière ville de notre voyage, où nous logions également dans une auberge de jeunesse. Nos derniers moments en Chine furent passés à explorer l’environnement cosmopolite de la ville, guidés dans son architecture par une Mme Couillard aux anges. Ce faisant, nous avons bien entendu découvert le Bund, « rive des étrangers » pour les Chinois (Waitan), ainsi que l’étonnant mélange architectural des différents courants occidentaux employé dans la construction de la ville la plus occidentale de Chine. Nous avons également croisé un certain nombre de Français, et pour cause, l’association des Français de Shanghai ayant organisé un jeu de piste dans l’immense ville, nous avons pu nous adonner au jeu en candidats libres ! L’humeur se faisait déjà nostalgique, tandis que nous faisions nos dernières expériences avec un succès plus ou moins évident, notamment sur la question du karaoké et des groupes de danse improvisés dans les rues…

         Samedi, 3 novembre 2012, au terme d’une belle journée (bien que pluvieuse) achevée avec la visite de la vieille ville de Shanghai, nous partions pour l’aéroport international de Pudong. Plus de dix heures plus tard, le temps venteux de Paris nous accueillait de nouveau, avec des bagages et une mémoire plus chargés…


    Pour les photos, voir le blog :


    http://stdo-chine-2012.skyrock.com/


    Sarah Annab