Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Père Cent 2016

    DSC01083.JPG

              Ce jeudi 3 mars fut une journée festive pour le lycée Saint Dominique, où les élèves des classes de terminales ont fêté ensemble les cent jours avant le bac.

    DSC00999.JPG

              Arrivés à 8:00 en tenue de ville, les lycéens ont pu se déguiser au sein de l'établissement dans une humeur joviale, exhibant fièrement des costumes variés et originaux. Si le mauvais temps a légèrement modifié l'organisation de la matinée, les élèves ont pu goûter, danser et même défiler sur le tapis rouge installé dans le grand couloir du lycée avant de se faire photographier par quelques enseignants qui ont joué le jeu des déguisements : tradition oblige !

    DSC01014.JPG

     

              Cette année, les lycéens n'ont par ailleurs pas manqué l'invitation reçue de la part des maternels de l'école Saint Dominique, défilant devant les petits qui fêtaient le même jour le carnaval.

    DSC01044.JPG

              De retour au lycée, l’élection de Miss et Mister père cent 2016 par les élèves de seconde et de première ont consacré les victoires des mascottes Mini et Alvin, qui ont largement mérité leur titre même si la concurrence était rude. Le percent s'est achevé avec un buffet, qui a réuni professeurs et élèves le temps d'un repas.

    S.F.

     DSC01138.JPG

     

    DSC01051.JPG

    DSC01069.JPG

     

     

     

  • Saint Dominique se met à l'orange !

     

              Cette année encore, notre lycée participe à l'opération orange du 1er au 20 mars. Si vous avez remarqué son annonce un peu partout dans les couloirs du lycée, c'est que nous avons la possibilité à notre modeste échelle de participer à son action en achetant au bureau de vie scolaire des boites de 12 madeleines de Liverdun, vendues à 4 euros. L'argent ainsi récolté permettra la scolarisation de nombreux enfants en Égypte.

     

              En effet, l'enseignement est loin d'y être gratuit : dans les classes primaires, une année d'étude coûte environ 120 euros par enfant puis 250 euros dans le secondaire. Il faut bien entendu tenir compte de la parité de pouvoir d'achat pour réaliser que, malgré les aides accordées par l’État égyptien - encore bien faibles comparées à celles d'un pays comme la France- cette forte somme qui pèse sur les familles représente un véritable frein à l'accès à l'éducation dans le pays. Par ailleurs, la crise économique qui touche actuellement l’Égypte aggrave encore la situation.

     

              Acheter une boite de madeleine dans le cadre de l'opération orange, c'est donc  permettre à de nombreux enfants d'aller à l'école, dans le mesure où 98 % des dons arrivent sur place. L'année dernière, c'est plus de 1690 boites qui ont été vendues, rapportant 2 000 euros à l'association.
    On espère donc en vendre autant cette année, si ce n'est d'avantage, et pour cela, on compte sur vous ! Près ? FEU ! Go ! PARTEZ !

                                                                                                                                                   Solène Frache